Algérie



Asurif, créée en 2011 à Tizi-Ouzou, vise à créer un cadre d’action pour les jeunes femmes diplômées et conscientiser la société civile sur la problématique féministe. Asurif mène aussi des actions de renforcement des femmes rurales et de formation des consciences par des cours de français (cible essentielle : les jeunes filles recalées au bac ou sans travail).

Le projet « Renforcement organisationnel et formation de nouvelles leaders féministes » a pour objectif de former des leaders féministes en se concentrant sur le renforcement organisationnel de leurs capacités. Les femmes seront formées aux techniques d’utilisations des réseaux sociaux, blogs, etc, ainsi qu’a la destruction des stéréotypes et préjugées avec un nouveau programme de formations plus constructives.