Paris 3 - 8 Novembre




La Formation des formatrices a rassemblé 14 jeunes femmes déjà formées par le Fonds pour les Femmes en Méditerranée venant d’Algérie, de France, du Maroc, de Tunisie et d’Espagne qui sont membres d’associations ou de collectifs divers. Ces participantes ont été invitées parce qu’elles avaient fait part de leur volonté de transmettre ce qu’elles avaient appris lors des Formations Féministes à l’Intelligence Collective (FFIC). Plusieurs d’entre elles étaient déjà familiarisées aux principes fondamentaux du processus de formation et les autres avaient déjà mis en pratique certains des outils que nous leur avions transmis. Cette formation concernait les francophones, une formation arabophone étant prévue en 2019.

L’objectif de cette formation était de permettre à chaque participante de repartir rassurée et confortée de sa légitimité à transmettre les FFIC (comme encadrante, ou bien comme formatrice), elle devait être éclairée sur son propre positionnement quant à l’essaimage de cette formation et outillée avec les principes éthiques et logistiques pour la meilleure réussite des formations et avec les fondamentaux de la pédagogie spécifique à la formation FFIC.

Au cours de cette formation, les participantes alternaient leur participation entre rôle d’animatrice, rôle d’observatrice et rôle de participante. Tous les jours, les rôles s’interchangeaient afin que chacune ait expérimenté les trois postures. Un temps très important était dédié aux débriefs, aux analyses des ressentis et aux questions-réponses de pratique de terrain, enrichies d’exemples concrets et référant aux formations antérieures.

À l’issue de la formation, les jeunes femmes ont reçu le manuel complet mis au point par le FFMed au sujet des trois sessions de formation. Elles sont reparties très motivées pour organiser à leur tour des FFIC dans leur pays, à destination des jeunes féministes ou à l’intérieur de leur association. Elles comptent sur l’appui du FFMed lors de la mise en œuvre de leurs premières formations.