In charge of Grants

Sarah

Franco-syrienne née à Lille en 1993



Lors de ses études à Sciences-Po Lyon, elle se spécialise à travers le Diplôme d’Etablissement sur le Monde Arabe Contemporain. Pour sa 3e année d’étude à l’étranger, elle choisit d’étudier un semestre à Rabat, puis un semestre au Caire afin notamment de perfectionner sa maitrise de l’arabe dialectal et classique. Elle poursuit ensuite un master en Coopération et développement au Maghreb et au Moyen-Orient.



Sa conscience politique et féministe émerge de plus en plus à ce moment-là, fruit d’expériences personnelles, de lectures, de rencontres et d’un sentiment profond d’injustice lié à sa propre condition de femme, et par extension à la condition de toutes les femmes.
En stage au sein de l’Institut Français de Tunisie, au service de Coopération Technique (appui à la société civile), elle travaille sur le programme « PISCCA » qui vise à soutenir des associations tunisiennes, ainsi que sur le Forum Jeunesse, événement annuel rassemblant plus de 200 jeunes issus de la société civile.



A son retour de Tunisie, elle est déterminée à s’engager pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Elle intègre le Fonds pour les Femmes en Méditerranée en tant que service civique, basée à Montpellier. Sarah a la chance de participer à la Formation Féministe en Intelligence Collective du FFMed. Cette expérience est un tournant qui confirme définitivement son engagement.
Après 8 mois passés au sein du Fonds, elle en devient salariée. Elle est désormais chargée des demandes de subvention des associations, et de la relation avec ces associations. Un poste clef proche du terrain et au cœur de l’ambition du Fonds pour les Femmes en Méditerranée, celle de soutenir et renforcer les initiatives féministes régionales.