Membre du CA

Souad Belhaddad


Souâd Belhaddad est journaliste et écrivain. Née en Algérie, elle vit en France où elle a été grand reporter durant plusieurs années. 


Elle a collaboré à de nombreux journaux (Elle, Le Monde, La Vie, Repubblica,…). Très attachée à la question des femmes et de leurs droits ainsi qu’à la lutte contre les intégrismes, elle a réalisé « SOS femmes algériennes » primé par l’Association des femmes Journalistes et de nombreux autres reportages sur ces questions dans d’autres pays (l’ex-Yougoslavie, le Liban, l’Algérie, le pays Basque…).


Egalement écrivaine, elle s'est particulièrement attachée aux questions sociétales d'après-conflits. Son premier livre Entre deux Je, française ? /Algérienne, comment choisir./ est un récit et essai autour de la double identité franco-algérienne. Elle a publié deux ouvrages sur le génocide des Tutsi, avec Esther Mujawayo, et montent un projet de soutien aux femmes victimes du génocide dont notamment celles qui, violées par les génocidaires, avaient été volontairement infectées par le virus du sida. Cette opération nommée " Ö la vache " (animal considéré comme bien économique et social au Rwanda) a remporté un franc succès auprès de très nombreuses rwandaises.
Son dernier ouvrage paru, « Algérie, le prix de l’oubli » témoigne de la dite réconciliation nationale après la guerre civile.
Ses ouvrages ont reçu un très bon accueil critique et ont été primés à plusieurs reprises.


Engagée depuis plus de quinze ans d’années sur les questions de discriminations, de racisme et antisémitisme, elle intervient en milieu scolaire sur les questions de préjugé, à travers des jeux de rôle. Elle est initiatrice du programme Bien dit !, afin de créer une passerelle entre jeunes de lycées professionnels et monde de l'entreprise, à partir d'un travail autour du  langage comme code commun et lien citoyen. Ce programme a été conçu au sein de conçu par l'association Citoyenneté possible impliquée dans le dialogue citoyen. 


Souâd Belhaddad est également auteure et interprète de « Beaucoup de choses à vous djire », un spectacle humoristique sur les questions d'identité pluri-natioanale, à travers une mère et sa fille. Elle a ainsi voulu rendre hommage aux femmes méditerranéennes qui concilient tradition et modernité, avec beaucoup de force et de vitalité. Beaucoup de choses à vous dire rend très bien compte de l’humour que ces femmes portent.
Souâd Belhaddad est récemment intervenue sur les questions d’égalité lors d'ateliers organisés par la Villette, à Paris et à Lille.